Harley-Davidson Fat Boy 114 | 2021

harley, fat bob, summer-850626.jpg

Harley-Davidson a réduit sa gamme Softail pour l’année 2021, mais son vénérable Fat Boy a été retenu pour la gamme actuelle. Il est équipé du relativement nouveau moteur Milwaukee-Eight de 114 pouces cubes dans un cadre Softail tout aussi nouveau, mais le look général affiche toujours les marqueurs génétiques classiques de la famille Fat Boy. L’amélioration de la maniabilité et des performances s’accompagne d’une protection ABS de série pour compléter le pack 2021.

Le Design

Le Fat Boy a d’abord été présenté sous forme de teaser en 1988 et 1989, avant d’être mis en production pour l’année modèle 1990. Mais ce n’est que lorsque Arnold Schwarzenegger l’a fait entrer dans l’histoire en 1991, dans le film d’action de science-fiction Terminal 2 : Judgment day, que le Fat Boy est devenu un nom familier. Les modèles Softail sont toujours disponibles. Le Fat Boy, faux rigide, possède tous les points forts nécessaires, avec une fourche avant à jupe chromée et une hauteur de selle basse de 65,7 cm.

Des repose-pieds complets et des commandes aux pieds vers l’avant se joignent à un guidon court et légèrement incliné vers l’arrière pour placer le pilote en position manche à air. Cette position est confortable et droite pour la plupart des morphologies, mais les repose-pieds avant peuvent être moins inspirants pour les personnes de petite taille. Les pilotes de tous types auront du mal à utiliser une quelconque forme de corps anglais avec ce triangle du pilote.

Les deux extrémités des garde-boue ont une apparence traditionnelle, mais elles sont légèrement bombées pour refléter la culture custom du passé. C’est le passage à l’éclairage LED qui a entraîné une modification du boîtier du phare, mais l’usine a fait de son mieux pour conserver l’aspect original de la nacelle chromée à l’avant malgré l’éclairage moderne.

Un ensemble de boîtier de clignotant en forme de balle et monté sur jambe de force rejoint un feu arrière mince à LED avec un support de plaque d’immatriculation monté sur le côté complète le train arrière. Le train avant robuste et les jantes solides témoignent de leur qualité. Le Fat Boy est une machine lourde. Il a également un poids visuel important. Cela lui donne une sensation de solidité et une apparence solide…

Le Chassis

Une fourche à jupette avec le flottement de l’avant du Fat Boy, une technologie à cartouche pour l’amortissement. Le seul réglage de la suspension se situe au niveau de l’amortisseur sous la selle, qui supporte l’arrière. L’angle de chasse et le carénage sont respectivement de 30 degrés et de 10 centimètres, pour une conduite plus confortable. Le premier pour la stabilité, le second pour la vivacité en virage, et le Fat Boy récolte les bénéfices de ces deux caractéristiques.
Le MoCo a décidé de jeter sa ligne Dynamische et de se concentrer sur la Softail, son seul composant à usage intensif a commencé par une reconstruction du cadre spécial qui a été conçu pour résoudre les problèmes de maniabilité et de confort liés à la Softail Skelet originale. Il y a aussi un cadre redessiné qui ressemble à l’original. Bras oscillant triangulaire avec un design triangulaire qui vend le look old-school .

Les roues à disque en aluminium moulé massif sont usinées selon le modèle Lakester en 18 pouces de diamètre. Les pneus sont exceptionnellement larges, 160/60 à l’avant et 240/40 à l’arrière, ce qui renforce non seulement l’allure de la Fat and Low, mais offre également une grande surface de contact aux deux extrémités. Sécurité et traction améliorée.

Le nouveau Fat Boy de MoCo pèse 317 kilos. Vous pouvez utiliser en toute sécurité tous les freins disponibles grâce à la fonction ABS de série.

Le Moteur

La Fat Boy 2021 est équipée du moteur Milwaukee-Eight 114 qui s’adresse aux pilotes de cruiser qui aiment avoir un peu d’entrain. L’alésage et la course mesurent respectivement 102 mm et 114,3 mm pour une cylindrée totale de 1 868 cm3 (114 pouces cubes) avec un taux de compression relativement doux de 10,5 pour 1 qui accepte une essence de qualité moyenne.

Le Mil-8 114 se situe au milieu de la gamme Big Twin actuelle, entre le Mil-8 107 de base et le moteur 117 haut de gamme de la gamme CVO. La gestion de l’admission est confiée à un corps de papillon contrôlé électroniquement, tandis que l’échappement sort par un système de tuyaux 2 en 2 avec un convertisseur catalytique dans l’échappement pour aider à nettoyer les émissions en brûlant les hydrocarbures libres dans le flux d’échappement.

Un seul arbre à cames situé dans la zone du cône de nez actionne les culasses à quatre soupapes par l’intermédiaire d’un quatuor de tiges de poussoir externes qui se déplacent dans leurs propres tubes. Cette disposition marque un retour aux anciennes conceptions qui utilisaient une seule came, avant l’époque du moteur Twin Cam. Une nouveauté qui n’est pas aussi évidente est la paire de contrepoids dans le moteur qui aide à maîtriser une partie du tremblement du V-Twin. Certains puristes affirment qu’ils éliminent trop de vibrations, mais je vous laisse le soin de décider par vous-même.

La puissance du moteur est mesurée à 119 livres-pieds de couple à 3 000 tr/min. La puissance passe par un entraînement primaire de type chaîne, par une transmission à six rapports et par une courroie renforcée de carbone pour atteindre la roue arrière et atteindre une vitesse de pointe de 170 km/h environ.

Le Prix

Comme d’habitude avec H-D, le prix varie en fonction de la couleur. En bas de la liste, on retrouve le modèle Vivid Black avec son prix de 16800 €. Le Black Jack métallisé et le Deadwood Green coûtent 17000 euros, et si vous voulez l’ensemble bicolore Gauntlet Gray métallisé/Vivid Black, vous devrez débourser un total de 17400 euros.

Retour haut de page